EN BREF...

Musicienne (flûte traversière) et pédagogue depuis une vingtaine d’années, j’ai découvert le TaKeTiNa en 2010 lors d’un stage au Conservatoire de Strasbourg avec Reinhard Flatischler, le fondateur de la méthode.

Inscrite au stage pour travailler des compétences musicales, j’ai, en quelques jours seulement, découvert tant sur moi-même, ma relation à la musique et aux autres, que j’ai eu l’impression d’être passée dans une « machine à laver rythmique ».

Je suis repartie pleine d’énergie, apaisée, et extrêmement curieuse de cette méthode d’apprentissage qui prend en compte l’être humain dans toutes ses dimensions, physique, psychologique, émotionnelle et relationnelle, et dans laquelle la joie intense de faire de la musique est intimement liée au développement de la personne.

Au cours des années qui ont suivi, les stages de TaKeTiNa ont nourri et transformé subtilement mais profondément ma vie personnelle et professionnelle, interrogeant et enrichissant aussi ma façon d’enseigner.

En 2016 j’ai décidé de suivre la formation de 2 ans auprès de Reinhard Flatischler, assisté d'Astrid Bosshard et d'Andreas Wittwer afin de devenir moi-même pédagogue certifiée Taketina.

Si cette méthode m’apparait comme le complément idéal de l’enseignement musical, je me réjouis aussi particulièrement de pouvoir réunir dans les stages et sessions ouvertes à tous des personnes  d' horizons très différents , qu'ils aient ou non une pratique musicale active. 

Bien au delà de l'aspect  musical, le TaKeTiNa est pour moi un chemin de (re)connexion à soi-même et aux autres, une forme de méditation et de présence à l'instant présent et, tout simplement une façon de célébrer la vie

   Se reconnecter à l'essentiel  pour un  "développement durable de la personne" ...

Caroline Staub.  

©2018 by Les sens rythmique(s). Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icône